Présentation

La section 34 du Comité national de la recherche scientifique couvre le domaine des sciences du langage et est rattaché à l’Institut des sciences humaines et sociales.

Domaine de compétence

Le domaine de compétence de la section 34 est définie par les mots clés suivnts:

  • Linguistique fondamentale : phonétique, phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, lexique
  • Histoire des théories linguistiques
  • Signification et usage du langage : philosophie du langage, pragmatique
  • Typologie : universaux et diversité
  • Changement linguistique et évolution des langues : linguistique historique, contact de langues, linguistique anthropologique
  • Interaction et langage : sociolinguistique, analyse  discursive, textes
  • Linguistique computationnelle/Ingénierie des langues : traitement automatique des langues, lexicographie, modélisation et simulation de phénomènes linguistiques
  • Psycho- et neuro-linguistique : approches expérimentales et cliniques du langage

Missions de la section

La section est chargée d’émettre périodiquement un avis sur l’activité scientifique des chercheurs CNRS sur la base de leurs rapports d’activité et de leurs compte rendus annuels d’activité (RIBAC). Elle donne également un avis sur les demandes de promotion ou de changement d’affectation.

La section participe aux comités d’évaluation du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur  (HCERES) sur les activités des unités de recherche et émet des avis de pertinence sur l’association du CNRS à ces unités. Elle émet également un avis sur les nouvelles associations et les changements de direction d’unité.

La section est également chargée de constituer les jurys d’admissibilité qui examinent les dossiers et auditionnent les candidats aux concours de recrutement.

La section analyse les enjeux actuels et les perspectives de la recherche dans le domaine des sciences du langage. Elle rédige au cours de son mandat un rapport de conjoncture et de prospective.

Enfin, la section propose des candidats aux médailles de bronze et d’argent du CNRS.

Le détail des missions et des modalités de fonctionnement de la section est consigné dans le règlement intérieur des sections.

Composition de la section

La section est composée de 21 membres dont 14 élus et 7 nommés, pour un mandat de 5 ans. Les membres élus se répartissent comme suit:

  • 3 directeurs de recherche du CNRS
  • 3 professeurs des universités, directeurs ou maîtres de recherche d’autres établissements publics à caractère scientifique et technologique, ou équivalent
  • 3 chargés de recherche du CNRS
  • 2 maîtres de conférences ou maîtres-assistants des universités d’autres établissements publics à caractère scientifique et technologique, ou équivalent
  • 3 personnels ingénieurs, techniques et d’administration de la recherche ou équivalent (agents CNRS et agents non-CNRS affectés dans une unité CNRS)

La section comporte un bureau chargé de préparer en amont les sessions de travail de la section, notamment en désignant les rapporteurs des dossiers examinés. Le bureau est constitué :

  • du président de la section et de 2 membres, élus par la section
  • de 2 membres nommés par le président du CNRS sur proposition du directeur de l’institut

Un secrétaire scientifique est élu parmi les 4 membres du bureau.

Le président décide de l’organisation des travaux de la section et de l’organisation pratique des séances. Il s’assure que les relevés de conclusions et rapports sont conformes aux avis émis collectivement par la section. Le secrétaire scientifique assiste le président et établit le procès-verbal des débats des sessions.