Statistiques sur les chercheurs CNRS en sciences du langage (section 34, 2016−2017)

Au mois d’août 2017, un total de 187 chercheurs CNRS répartis dans 48 unités sont rattachés à la section 34 «sciences du langage» du CNRS. Le nombre d’unités rattachées à la section 34 est lui de 54. Ces données incluent les quelques chercheurs en disponibilité mais pas les chercheurs émérites.

Les effectifs des chercheurs de la section 34 correspondent à approximativement 9.7% des chercheurs de l’INSHS et 1.5% de la totalité des chercheurs du CNRS (les bases de données accessibles contiennent des doublons dans le cas des chercheurs à double affiliation, les chiffres sont donc approximatifs).

Démographie des chercheurs

Répartition par grade


Répartition hommes-femmes

Âge

Les données ci-dessous sont calculées à partir de l’âge exact.



Ancienneté

L’ancienneté est définie comme le nombre d’années révolues depuis le recrutement d’un chercheur au CNRS.

Localisation des chercheurs

Attention, les données ci-dessous n’incluent pas les (enseignants-)chercheurs non-CNRS, ni les chercheurs qui ne sont pas rattachés à la section 34.

Répartition des chercheurs dans les unités

Attention, ne figurent ici que les unités comportant plus d’1 chercheur CNRS de la section 34. Les pourcentages correspondent à la part du total des chercheurs de la section 34 affectés à une unité où localisés dans une région.

Répartition des chercheurs selon les régions métropolitaines

Cartes de la répartition géographique des chercheurs et des unités rattachés à la section 34



Citer ce billet
Thomas Pellard (2017, 5 septembre). Statistiques sur les chercheurs CNRS en sciences du langage (section 34, 2016−2017). Section 34 « Sciences du langage ». Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tx9l